Article mis à Jour : Témoignage 2014

 Tendances Millésimes 2014

Lundi 13 octobre 2014

Château de Flaugergues

Pierre de Colbert « Des volumes en retrait mais un niveau qualitatif intéressant »

Le Château de Flaugergues, se situe sur l’un des 12 terroirs des Côteaux du Languedoc « La Mejanelle » dans la zone Grés de Montpellier.

Les vendanges de nos 30 hectares se sont déroulées du 5 septembre au 3 octobre 2014.

Comparativement à 2013, on est sur un repli en volume. Par conséquent, au niveau qualitatif, on a de jolies choses. Sur les trois cépages principaux de l’appellation Grés de Montpellier (Syrah, Mourvèdre et Grenache) les maturités sont bonnes. Les baies sont plus concentrées, surtout pour les syrahs et les grenaches noirs avec une jolie couleur, une belle matière et une bonne fraîcheur. Si nous n’avions pas été confrontés aux épisodes pluvieux des dernières semaines, nous aurions pu laisser mûrir davantage les mourvèdres afin de gagner encore en concentration. Quelques hétérogénéités exceptionnelles au sein des parcelles ont été constatées. C’est le cas pour nos Viognier, avec des grappes très mûres et d’autres un peu moins sur un même pied.

Tout au long de l’année, nous avons eu moins de perturbation sur la floraison qu’en 2013. Et un très bon état sanitaire malgré des petites alertes en début de saison sans conséquence.

Source : Pierre de Colbert sur le site  http://www.millesimelanguedoc.com/

 


 Une évolution positive

Le point sur le millésime et les vinifications – En direct de l’ICV …

Tendances Millésime 2014(6)

Vendredi 12 Septembre 2014

A l’exception des orages de début de semaine, localement violents et accompagnés de quelques grêlons, l’été indien se poursuit. Ainsi au vignoble, les évolutions continuent de façon positive :

•Les degrés continuent de progresser, souvent de façon modeste, d’autant que la pluie a enrayé les phénomènes de concentration.

• Les évolutions les plus notables concernent les polyphénols. Sur les parcelles de l’Observatoire ICV, les teneurs en anthocyanes et en polyphénols totaux ont progressé sur toutes les parcelles et tous les cépages de façon importante (+20 à + 44%). Ainsi les Cabernet et les Syrah atteignent désormais des teneurs élevées, tandis que les Grenache et les Carignan comblent

sensiblement leur déficit. Devant ce constat, il est indispensable de faire un point au vignoble où 2 situations bien distinctes cohabitent :

• Des parcelles en état dégradé (ou fragile) qu’il convient de récolter prochainement, et si possible avant un prochaine passage pluvieux important.

• mais aussi de nombreuses parcelles, en bon état sanitaire, qui laissent entrevoir un excellent potentiel « rouge

Source de l’article : Informations issus du Groupe ICV.